Brésil – Praia do Forte – Ressaca d’après-Carnaval

Published: 08/03/2010 | Documented: Feb. 2010
Categories: Brazil, South America

L’après-Carnaval de Bahia

Les yeux rougis, une barbe de quatre jours, la tête dans les choux, les pieds enflés à force de battre le pavé, la peau brûlée par le soleil: autant de symptômes de la ressaca (gueule de bois) typique de l’après carnaval. Traditionnellement les résidents de Bahia s’en vont récupérer à la plage. Les touristes avisés en font autant.

A Bahia, la plage commence au port. Commerce et plaisance y font bon ménage.

Praia do Forte

Des plages, le Brésil en a abondamment. Seul l’Etat de Bahia compte 900 km de littoral atlantique. En resseca, on ne complique pas trop la vie. J’ai donc opté pour Praia do Forte (la plage du fort), située à moins de cent kilomères au nord de Bahia et ainsi nommée pour la proximité d’un grand édifice fortifié construit dès 1551 par les Portugais. Rien d’extraordinaire, surtout avec une gueule de bois.

Praia do Forte est plus connue pour son écotourisme, notamment son projet d’élevage d’espèces de tortues menacées d’extinction. Mais je soupçonne les Brésiliens d’apprécier surtout le lieu pour la myriade de commerces en tous genres qui jalonnent les rues de l’ancien village de pêcheurs.

En période de resseca, la plume n’est guère bavarde, si elle l’a jamais été. L’oeil, lui, ne prend guère de repos.

 

Même en période de ressaca, on prépare déjà le prochain carnaval de Bahia. De votre côté, programmez déjà vos vacances brésiliennes pour février 2011. Nous nous y verrons peut-être…

Bien à Vous,

Bertrand